C’est la journée mondiale des légumineuses ! L’occasion pour nous de vous présenter tous les apports nutritifs bénéfiques à la consommation de légumineuses pour les petits enfants, ainsi que l’utilisation des légumineuses en crèche dans le cadre de leurs développements.

Les apports nutritifs

Les légumineuses sont avant tout des aliments à faire entrer dans le régime alimentaire de votre enfant. Mais d’abord… quels sont les aliments qu’on qualifie de légumineuses ? Il y a les lentilles, les pois chiches, les haricots blancs, rouge, les fèves, les flageolets, le soja etc. Ces aliments sont très riches en protéines et sont donc d’excellents substitut à la viande. Selon l’assurance maladie française en ligne (AMELI), « il est conseillé d’associer les légumineuses à un produit céréalier » tel que le maïs ou le riz.
Ces légumineuses ont aussi une teneur en fibres élevée, stabilisant le taux de cholestérol et la glycémie.  Elles sont aussi source de vitamines B et de minéraux tels que le fer, le potassium, le magnésium, le zinc et le calcium. De plus, ces produits contiennent aussi une bonne quantité de « glucides complexes ». Ces glucides apportent à l’organisme de l’énergie sur le long terme et entravent les envies de grignoter entre les repas.
En crèche, l’utilisation des légumineuses est conseillé, et certains de nos partenaires utilisent ces aliments dans leur structure. Les différents goûts, les apports nutritifs et les différentes textures permettent aux enfants de développer leur sens du goût et de s’ouvrir à de nouvelles saveurs.

L’utilisation des légumineuses en crèche : le bac sensoriel

L’utilisation des légumineuses en crèche ou à la maison peut être un moyen de développement sensoriel pour l’enfant. En effet, la plupart des crèches de Tilio ont mis en place un bac sensoriel. Il permet à l’enfant de stimuler ses sens, sa motricité fine et son imagination. Le bac sensoriel peut contenir pleins d’éléments différents, dont des légumineuses. Dotées de couleurs très prononcées (haricot rouge, haricot blanc, lentille…), elles permettent tout d’abord au développement du sens de la vue chez l’enfant et à ce qu’il découvre différentes couleurs. Il est même possible de pousser cet éveil plus loin en décrivant chaque élément dans le bac (le haricot est petit et rouge…) actionnant ainsi le développement langagier chez l’enfant (cf. Article le développement langagier de l’enfant en crèche).
Nous pouvons aussi parler du toucher : le bac sensoriel permet à l’enfant de pouvoir manipuler/transvaser avec totale liberté les légumineuses présentes dans le bac. Le fait de transvaser et de manipuler ces éléments dans le bac développe aussi sa motricité fine.
Cette exploration sensorielle proposée à l’enfant est souvent très appréciée. Le but est de le laisser suivre sa voie dans cette activité afin de ne pas entraver la découverte des légumineuses par ses sens.