Le jeu et le jouet jouent un rôle important dans le développement du jeune enfant. Le jeu est reconnu comme un droit fondamental de l’enfant, il a une importance au niveau ludique et éducatif, et porte une influence sur la socialisation différenciée du jeune enfant.

Le jeu, un droit fondamental de l’enfant

La convention internationale des droits de l’enfant, adoptée le 20 novembre 1989 par l’Assemblée générale des Nations unies, promulgue ce droit.
Dans l’article 31 de la convention, il est indiqué que « Les États parties reconnaissent à l’enfant le droit au repos et aux loisirs, de se livrer au jeu et à des activités récréatives propres à son âge, et de participer librement à la vie culturelle et artistique ». Ce droit est fondamental puisque le jeu est vu comme un des principaux moyens d’éveil et de développement du jeune enfant.

L’importance du jeu au niveau ludique et éducatif

Le jeu permet à l’enfant de s’éveiller selon trois axes :

-L’éveil à soi-même ;
-L’éveil au monde ;
-L’éveil aux autres.

L’éveil à soi-même dans le jeu se caractérise par le développement moteur. Le développement moteur est l’évolution des capacités physiques et de mobilité de l’enfant.
Les premiers moments ludiques permettent au jeune enfant d’explorer ses différentes parties du corps : ses mains, ses pieds, ses doigts, ses jambes, ses bras…
Le jeu, durant l’enfance, est souvent basé sur l’activité physique, que ce soit dans des jeux qui suscitent de bouger, ou de faire de grands mouvements, ou d’autres jeux qui demandent plus de minutie et de manipulation.
L’éveil au monde se caractérise plutôt par le développement sensoriel.  Le développement sensoriel est désigné comme une « exploration de l’espace par le regard. ». Le jeune enfant « découvre un peu plus son environnement grâce à ses cinq sens qui s’affinent. » (Source : Service Protection Maternelle et Infantile du département de l’Aube).
L’éveil aux autres correspond au fait que le jeu développe la socialisation de l’enfant « Dès la deuxième année, […] le jeu devient social, et le désir est très fort d’avoir des compagnons pour partager et enrichir l’activité. ». Dans le jeu, le jeune enfant apprend à partager, à communiquer, à coopérer, à négocier et trouver des compromis avec autrui (Raymonde Caffari, Pédagogue).

Le rôle du jouet dans la socialisation différenciée de l’enfant

Le rôle du jouet dans la socialisation différenciée de l’enfant a aussi une place très importante. Pour commencer, la socialisation différenciée est un processus qui « transmet des valeurs et des normes adaptées à différentes catégories de la population en fonction de leur genre ou de leur milieu social notamment. » (Académie de Versailles). Pour les jeunes enfants, le rôle du jouet et des jeux auront un impact sur leur socialisation différenciée autour de leur genre. Un des premiers facteurs constatés de cet impact est en rapport avec le marketing des vendeurs de jouets et jeux pour jeunes enfants. Dans une thèse intitulée « Comment résister au marketing du genre pour ses enfants ? » écrite par Isabelle VIDALI, il est exposé que « L’offre destinée aux enfants (jouets, livres, vêtements, activités…) fait partie d’un système complexe d’influences sociales, culturelles et marchandes s’exerçant sur les enfants et le développement de leur identité sexuée ». Pour faire simple, le marketing autour du « genre de l’objet » (entre autres le jouet) permet d’influencer les choix des parents dans leurs achats pour leurs enfants. Pour remédier à cela, une charte nommée « Charte pour une représentation mixte des jouets » a été mise en place par le gouvernement français en mars 2019 pour « promouvoir la mixité et/ou la neutralité » et pour « reconnaître l’importance de développer des jouets ne véhiculant pas de stéréotypes genrés discriminants ». Il faut aussi comprendre que chaque jouet et chaque jeu n’éveille pas le jeune enfant de la même manière. Les jouets « genrés fille » et « genrés garçon » ont tous des particularités que chaque jeune enfant devrait explorer. C’est pour cela que la charte pour une représentation mixte des jouets indique que la présentation des différents produits devra se faire « par catégories […] ou par type de bénéfice apporté par le type de jouet (créativité, résolution de problèmes, développement physique et/ou intellectuel, sociabilité…) ».
Dans les crèches de Tilio, les jeux genrés n’existent pas. Chaque enfant est libre de se promener où il veut dans la crèche tout en découvrant tous les objets qui lui sont à sa disposition. Les professionnel.les sont présents pour accompagner l’enfant dans son itinérance pour qu’il soit en sécurité.