Confier son enfant dans une crèche n’est jamais simple au début, que ce soit pour les parents ou pour l’enfant. Cependant, les crèches mettent en place une période d’adaptation pour permettre aux professionnels, aux parents et à l’enfant une intégration plus facile à la crèche.

Qu’est ce que la période d’adaptation ?

La période d’adaptation en crèche est définie comme la période qui va favoriser la transition entre la maison et la crèche pour l’enfant. La période d’adaptation est une période de transmission entre les parents et les professionnels. C’est une période de rencontres, d’observations, d’échanges et de mise en confiance.

Le travail des parents durant cette période est de tout d’abord découvrir les personnes qui vont accueillir leur enfant et de se rassurer vis-à-vis de leurs qualifications. Confier son enfant à des personnes inconnues est compliqué. C’est pour cela que la période d’adaptation permet d’expérimenter une séparation progressive. Ils transmettent la routine de leur enfant à la maison sur son alimentation, son sommeil, où il en est dans son développement moteur – langagier, quels sont ses jeux préférés, sa gestion des émotions etc.

L’enfant va découvrir et se familiariser avec son nouvel environnement : il va rencontrer d’autres enfants, s’adapter à un nouveau lieu, manger sur une nouvelle table etc. La chose la plus difficile pour l’enfant est d’apprendre à faire confiance aux nouveaux adultes, professionnels, et donc accepter de se séparer, le temps d’une journée, de ses parents.

Du côté des professionnels, la période d’adaptation est un moment de curiosité. Les professionnels posent beaucoup de questions sur l’enfant, son histoire, la volonté des parents, les habitudes…

La période d’adaptation est donc une étape fondamentale pour les différentes parties. Le parent doit être rassuré, l’enfant doit se sentir à l’aise et les professionnels doivent avoir toutes les clés en main pour accueillir et accompagner l’enfant en toute sécurité dans son éveil.

L’importance de l’objet transitionnel

L’objet transitionnel est un objet qui rassure l’enfant grâce à un lien d’attachement fort. Cet objet peut être sous différentes formes : peluchepoupéefoulardt-shirt… On parle d’objet transitionnel puisqu’il amène à faire la transition entre les parents et l’enfant ainsi qu’entre son foyer et le monde extérieur.

L’objet transitionnel a un effet qui peut rappeler l’apaisement que peut avoir l’enfant avec sa mère ou son père. C’est un partenaire qui l’accompagne durant toutes ses premières années de vie pour le consoler des moments tristes ou encore le rassurer durant les moments d’angoisse. Le doudou est le lien que l’enfant a avec ses parents, même quand ils ne sont pas présents (en crèche par exemple). Il permet à l’enfant de se sentir en sécurité, et son odeur rappelle le foyer familial. Cet objet est indispensable au moment de l’endormissement du jeune enfant.

Le doudou est une des choses qui va permettre à l’enfant de pouvoir bien préparer son adaptation en crèche. Il transite de quelque chose de connu : son foyer, à quelque chose inconnu : la crèche qui accueille d’autres enfants et qui est gérée par des adultes professionnels.

Une communication fondamentale

Un jeune enfant ne se projette pas assez sur le long terme pour que vous puissiez le préparer à cette « séparation » des mois en avance. L’objectif est de communiquer avec son enfant de manière très simple et très honnête en temps réel. Si les parents sont angoissés à l’idée de placer leur enfant en crèche, alors l’enfant le sera aussi puisqu’il ressentira ce stress. La communication est donc fondamentale que ce soit entre les parents et l’enfant, entre les professionnels et l’enfant ainsi qu’entre les parents et les professionnels.